Racisme systémique: pas de grande consultation publique, jure Mélanie Joly

loading...

Racisme systémique: pas de grande consultation publique, jure Mélanie Joly

OTTAWA – La ministre fédérale du Patrimoine jure qu’elle ne proposera pas aux Canadiens une commission sur le racisme systémique comme celle sur laquelle le gouvernement du Québec s’était cassé les dents l’année dernière.

«Il n’y aura pas de grande consultation publique sur le racisme. Ça ne sera pas l’approche de notre gouvernement», a martelé Mélanie Joly avant d’entrer aux Communes, mercredi.

Le dernier budget fédéral prévoyait une enveloppe de 23 millions $ sur deux ans qui «servirait à soutenir des consultations à l’échelle du pays sur une nouvelle approche nationale contre le racisme».

La ministre Joly a précisé en point de presse qu’elle souhaitait entendre des intervenants de partout dans la société afin de voir comment les mesures fédérales en matière d’emploi ou d’accès à la justice, par exemple, peuvent être modernisées pour contrer le racisme.

La nouvelle a tout de suite rappelé le cafouillage de l’automne dernier au Québec, alors que les libéraux de Philippe Couillard avaient dû abandonner leur projet d’organiser une commission sur la discrimination systémique et le racisme.

L’idée avait suscité une telle levée de boucliers que le gouvernement s’était rabattu sur l’organisation d’un «Forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination».

«Il faut reconnaître qu’il y a toujours des gens qui font face à la discrimination dans notre société et on devrait toujours chercher à améliorer nos façons de faire», a déclaré le premier ministre Justin Trudeau mercredi.

Or, dans les rangs de l’opposition, de nombreux élus lui ont déconseillé de suivre les traces du gouvernement Couillard.

«Ça laisse sous-entendre que la population est raciste. On a joué dans ce film-là au Québec et on a vu ce que ç’a donné», a lancé le lieutenant québécois du Parti conservateur, Alain Rayes.

Même son de cloche du côté du Groupe parlementaire québécois, selon qui il n’y a pas de racisme systémique au Québec et au Canada. «Le gouvernement du Québec a reculé là-dessus l’automne dernier. Mme Joly devrait jaser avec M. Couillard et s’en inspirer», a affirmé le député Rhéal Fortin.

Pour le Nouveau Parti démocratique, le racisme systémique au Canada est un problème bien connu et le temps des consultations est terminé. «On connaît déjà les problèmes, il faut agir», a tranché le chef Jagmeet Singh.

Le bloquiste Mario Beaulieu a qualifié les visées du gouvernement Trudeau de «frivoles» et «électoralistes», jugeant que des mesures concrètes seraient plus utiles que des consultations.



Source link

Related Search

loading...
author
Author: 

    Leave a reply "Racisme systémique: pas de grande consultation publique, jure Mélanie Joly"