Des lettres de Karl Marx aux enchères

loading...

Des lettres de Karl Marx aux enchères

La maison Ader Nordmann a annoncé la mise en vente à Paris ce mardi de missives manuscrites de l’auteur du Capital à son éditeur. Le contrat de la première édition de l’œuvre phare du maître à penser du communisme sera également mis à l’encan.

C’est une vente «capitale» qui aura lieu à Paris mardi. Des lettres de Karl Marx à son éditeur français et le contrat de la première édition en français de son œuvre phare, vont être mises à l’encan à Paris, a annoncé dimanche la maison de ventes Ader Nordmann.

» LIRE AUSSI – Bicentenaire de Karl Marx: l’auteur du Capital en dix dates

Dans un communiqué, la maison d’enchères a précisé que la vente porterait sur un «ensemble de manuscrits provenant de l’éditeur français du Capital de Karl Marx (1818-1883) comprenant le contrat original de la première édition française de cet ouvrage fondateur du marxisme, ainsi que 23 lettres manuscrites de l’auteur envoyées à son éditeur». Le contrat est estimé entre 20.000 et 25.000 euros, tandis que pour les lettres, les estimations vont de 2.500 euros à 30.000 euros.

Un véritable éclairage historique

Ces documents avaient été conservés par un descendant de Maurice Lachâtre, l’éditeur français de Karl Marx.

Les lettres de correspondance entre Karl Marx et son éditeur sont estimées entre 2.500 et 30.000 euros.
Les lettres de correspondance entre Karl Marx et son éditeur sont estimées entre 2.500 et 30.000 euros. Ader Nordmann

«La mise en vente de ces documents, seulement connus jusqu’ici de quelques spécialistes, a permis de réaliser une découverte à propos du Capital», selon l’expert en manuscrits Thierry Bodin, cité par la maison d’enchères: ils démontrent que Karl Marx, insatisfait de la traduction proposée par son éditeur, a traduit lui-même le 1er chapitre de son ouvrage phare.

» LIRE AUSSI – L’influence de Marx dans la vie intellectuelle et politique française

«Ces documents apportent un véritable éclairage historique: ils précisent le rôle joué par le philosophe dans cette édition française.

On savait que Marx avait participé à cette traduction, mais pas qu’il en avait rédigé une si grande partie», ont estimé les commissaires-priseurs qui vont procéder à la vente, David Nordmann et Xavier Dominique. En outre, on apprend via le contrat que Marx avait choisi Maurice Lachâtre parce que celui-ci s’était engagé à publier son livre «sous une forme et à un prix qui mettent l’ouvrage à la portée des plus petites bourses».

» Suivez toutes les infos du Figaro culture sur Facebook et Twitter.



Source link

loading...
author
blogueur freelance

Leave a reply "Des lettres de Karl Marx aux enchères"